Emilie, Olivier, Jeanne et Agathe

Peyrat le ChĂąteau, Haute-Vienne

L'hiver est une période peu propice aux séances photo, et c'est réellement dommage car bien souvent ces séances photos sont le reflet parfait de ce quotidien que tout le monde se créer, bien au chaud, chez soit. Emilie n'a pas voulu attendre le retour des beaux jours pour immortaliser l'arrivée de Mademoiselle Agathe, la deuxiÚme petite fille de cette adorable famille. 

Emilie est une jeune maman que j'avais eu l'immense plaisir de rencontrer lors de la naissance de leur petite Jeanne il y a six ans de cela déjà. De nouveau parents d'une petite Agathe tout juste ùgée d'un mois et demi lors de cette séance photo, Emilie et Olivier ne voulaient pas attendre pour réaliser des photos de ces premiers moments avec leur bébé. 

Emilie m'avait prĂ©venu au tĂ©lĂ©phone que les conditions ne seraient pas idĂ©ales : de gros travaux pour agrandir la maison feraient que la sĂ©ance se dĂ©roulerait, en grande majoritĂ©, dans le salon ... lĂ©gĂšrement encombrĂ© ! Qu'Ă  cela ne tienne ... certes les conditions n'Ă©taient pas les plus simples entre l'odeur de la peinture fraiche, les objets posĂ©s ça et lĂ  et une petite Jeanne pas vraiment dĂ©cidĂ©e Ă  coopĂ©rer au tout dĂ©but de la sĂ©ance mais qui, avec une approche tout en douceur avec les mots qu'il fallait, s'est finalement livrĂ©e au jeu de cette sĂ©ance photo trĂšs cocooning ... entre un bĂ©bĂ© tout joufflu, une maman Ă©panouie, un papa entourĂ© de ses princesses et une petite fille coquine Ă  souhait ! Comme quoi, il est facile de crĂ©er de jolis souvenirs. Pas besoin de chercher trĂšs loin. Le meilleur sujet reste ceux que je regarde Ă©voluer au coeur mĂȘme de leur vie et c'est ce que m'ont offert Emilie, Olivier, Jeanne et Agathe, en toute simplicitĂ©.

Depuis des mois, des années se sont écoulés et aprÚs quelques ajustements, il se pourrait bien que je partage d'autres images de ces deux amoureux qui, depuis quelques temps, travaillent ensemble dans la boulangerie familiale du village.
Emilie a rejoint son chĂ©ri pour poursuivre l'aventure Ă  deux et ne compte pas s'arrĂȘter lĂ  ... Olivier a demandĂ© sa douce en mariage le jour de NoĂ«l, un cadeau qu'Emilie savoure un peu plus chaque jour en prĂ©parant, avec joie, cette journĂ©e dont elle a toujours rĂȘvĂ©. Un rĂȘve qui va l'emporter, elle et Olivier, jusqu'Ă  la fin de l'automne oĂč j'aurais le plaisir de les suivre dans cette nouvelle aventure, celle d'une union qui sonne comme une Ă©vidence ...