Gwendoline et Jean-François

Eyjeaux, Haute-Vienne

Rencontrés il y a plusieurs années de cela en Dordogne sur le lieu même de leurs premiers amours pour une séance photo annonçant leur union, je retrouvais peu de temps après, Gwendoline et Jean-François, pour les suivre sur leur jolie journée de mariage ... un mariage dont je me souviens encore.

J'avais adoré la fraîcheur et la sincérité de leur amour, leur spontanéité et la douceur qui émanaient de ce couple que la vie a fait se rencontrer, adolescent, qui les a séparé puis les a fait se rejoindre pour s'aimer plus fort que jamais.

Résident dans le Nord de la France, je ne pensais pas les revoir de si tôt et puis, en 2017, Gwendoline m'a envoyé un message pour me faire part de leur installation en Limousin et de l'arrivée, imminente de leur premier enfant. Je ne cache pas avoir eu un grand sourire en lisant ces quelques lignes ... j'allais avoir la chance de revoir ce couple qui m'avait tant touché et qui allait me permettre de continuer à photographier leur vie.

Alors ce matin là, dès 9:00, je me rendais chez eux, tout près de Limoges, dans une maison à leur image ... une maison aux couleurs vives et douces à la fois, une maison pleine d'objets retraçant leur vie, une maison qui respire l'amour ... et des amoureux toujours aussi amoureux se préparant à l'arrivée de celle qui allait apporter encore un peu plus d'amour dans la belle histoire de ces deux futurs parents prêt à vivre la plus folle des aventures. Mais ça, c'était il y a deux ans déjà ... depuis, la petite Heloïse est née et à grandi ... c'est ce que m'en a dit Jean-François rencontré il y a peu de temps pour réaliser la signalétique* de ma voiture toute fraichement logotée. Cette fois, c'est moi qui ai eu besoin de lui .. et durant le "tatouage" de ma voiture, nous avons eu le temps d'échanger quelques mots de cette petite fille qui ne ressemble plus au bébé que j'étais venue photographier peu de temps après sa naissance ... Tout va vraiment trop vite, c'est le constat que nous avons fait tous les deux sur cette vie qui défile vite, bien trop vite, vraiment trop vite ...

*ComConcept - Boisseuil