Magali et Nicolas

Saint Léonard de Noblat – Haute-Vienne,

Une grossesse ça change la vie. Un bébé, tout petit soit-il, bouleverse la vie d’un couple. Tout change qu’on le veuille ou non. Alors quand on n'a pas un, mais deux bébés annoncés, le quotidien va forcément être un peu, beaucoup, bousculé !

Magali et Nicolas, que j’ai rencontré au tout début du mois de juin, ne semblaient pas vraiment préoccupés par ce grand changement à venir. Bien sûr, des questions ils s’en posaient mais rien qui puisse nuire au bonheur qu’ils éprouvaient à l’idée d’avoir deux bébés. En ce 6 juin, le temps n’était pas exceptionnel mais, pour Magali dont les rondeurs étaient déjà lourdes à porter, le temps était parfait.

Magali m’avait donné rendez-vous près de Saint Léonard de Noblat, dans un grand terrain qui longeait une rivière. C’était sans compter, que, ce jour là, une fête y était prévue. Il allait donc falloir faire avec, ou plutôt sans, les installations en cours. A moi d'être assez appliquée pour ne pas intégrer les bannières rouges et blanches dispersées un peu partout autour de nous.

Le lieu n’était pas très fourni et après avoir utilisé la verdure des arbres et les quelques bancs, je proposais à Magali et Nicolas de prendre nos voitures et de trouver un autre endroit. J’avais repéré un vieux bâtiment blanc sur le trajet, je n’avais pas plus de détails mais l’endroit pourrait peut-être nous permettre de réaliser des images dans une toute autre ambiance.

Arrivés sur ce nouveau lieu, nous découvrions ce bâtiment, qui semblait abandonné, et un parc de jeux pour enfants. Idéal pour moi … idéal pour eux.

Nous avons donc continué à réaliser des photos dans ce nouveau décor jusqu’à ce que Magali ressente le besoin de se reposer. Cette grossesse jumelaire commençait à être lourde à porter !

Je profitais donc de ce moment pour réaliser les quelques images d’objets que Magali et Nicolas avaient apporté. Une paire de baskets et des doudous … du rose et du bleu !

Prêts à reprendre la séance, Magali et Nicolas se dirigèrent à quelques mètres de là, dans une cabane en bois. C’est là que la séance pris fin … c’est là que Magali et Nicolas m’ont dit à bientôt … c’est là que je les ai vu pour la dernière fois en duo.

Quelques semaines après, je retrouvais chez eux cette fois, cette belle famille au complet … avec une chambre bleue et une chambre rose où deux beaux bébés s’étaient installés.

Sans surprise, le quotidien de Magali et Nicolas avait changé mais le bonheur éprouvé avec leurs bébés méritait bien quelques – grands – changements qu'ils acceptaient bien volontiers ...

 

Leave a Comment