Maryline – 2012

Limoges - Haute-Vienne

Je n'en fais pas si souvent que cela des séances solo. Faut dire qu'il faut une bonne dose de courage pour se mettre en avant face à un photographe. Et rien que pour cela, moi je dis bravo à Maryline qui m'a contacté pour me faire part de son envie d'avoir de vraies photos d'elle et pour avoir poursuivi sa démarche jusqu'au bout.

Nous nous sommes donc retrouvées chez elle, à Feytiat, au mois de novembre en tout début d'après-midi. Et c'est sous un soleil radieux et une douce journée que nous sommes parties à Limoges en commençant une petite balade dans le parc de l'Aurence. La nature s'était parée de ses plus belles couleurs ... jaune, orange et rouge. Un régal pour les yeux.

Maryline et moi n'étions pas seules. Jennifer, une amie à elle, est venue nous accompagner tout du long de cette séance. Et à vrai dire, finalement, nous n'étions pas vraiment trois ... Jennifer attendait son premier bébé. Evidemment, Jennifer n'est pas toujours restée derrière moi. J'ai offert à ses deux amies de longue date l'occasion de se retrouver toute les deux devant mon objectif pour immortaliser leur grande amitié (les photos resteront confidentielles ... rien que pour elles)

Après avoir profité du grand parc de l'Aurence, nous sommes parties en plein coeur de Limoges au jardin de l'Evêché pour la deuxième partie de cette séance. Maryline, qui avait prévu des vêtements de rechange, a enfiler une autre tenue dans sa voiture. Autant dire que l'exercice n'a pas été simple, surtout quand il s'agit de passer d'un jean à une robe !

J'avais eu l'occasion, quelques temps avant, de réaliser des photos dans ce bel endroit mais je n'avais pas tout découvert. Là encore, de belles surprises se sont présentées, notamment ce magnifique monument aux portes sculptées et de superbes murs de feuilles de vigne s'accordant parfaitement aux couleurs de la tenue de Maryline.

Se prêtant parfaitement au jeu, Maryline s'est amusée à évoluer dans les décors que je lui suggérais au fil de notre promenade. Un exercice qui, malgré les appréhensions du début, s'est vite transformé en un jeu plaisant autant pour elle que pour moi.

Leave a Comment