Nelly, Estelle, Caroline et CĂ©lia – 2014

Limoges, Haute-Vienne

S'il y a bien deux choses qui sont importantes dans la vie, en tout cas pour moi, c'est bien la famille et les amis. Et si l'on ne choisit pas toujours sa famille, on choisit ses amis et quand ces amies là m'ont contacté pour photographier leurs dix années d'amitié, je n'ai pas résisté. En même temps je connaissais déjà chacune d'elle, excepté Caroline que j'ai eu le plus grand plaisir à rencontrer ce jour là.

J'ai confié ma fille à Nelly quand elle n'avait que quelques mois et Nelly m'a aidé à passé le cap douloureux d'une maman qui laisse son bébé en crèche (oui j'ai pleuré comme une madeleine ce jour là et on a bien pris soin de ma fille et de moi !!) et Nelly m'a confié la mise en image de sa grossesse, il y a quelques années de cela. Célia, elle, m'a contacté plusieurs fois pour organiser, toujours en cachette, des séances photos pour ses amies. J'ai été là quand Estelle attendait son premier bébé et quand il est arrivé ... Bref j'aimais le projet de cette séance et savais, déjà, que j'allais passer un bon moment avec ces filles là !

Le rendez-vous a été donné au jardin de l'Evêché fin octobre ... autant dire qu'à cette période de l'année le jardin était quasi désert, pour ne pas dire complètement. Le soleil, lui, était bien présent et nous aura permis, même à 10:00 du matin de ne pas grelotter de froid. Fraîches et pétillantes les filles sont arrivées et la séance a commencé dans la bonne humeur vous vous en doutez.

Pas grand chose à dire sur le déroulement de la séance en elle-même car les filles ont été exemplaires et ont répondu à toutes mes sollicitations avec enthousiasme (hormis l'idée des tresses ... elles ont aussi un peu participer à l'élaboration des images en m'aidant un peu parfois). En revanche, le fait de les voir ensemble, si proches, si complices et si unies n'a fait que renforcé l'idée que j'avais déjà sur le sujet. L'amitié est un bien si précieux qu'il vaut bien tout l'or du monde. Et à les observer, je peux vous dire que ces quatre filles là n'en manque pas !

 

Leave a Comment