Sonia, Cyril & Alexis – 2013

Domps, Haute-Vienne

J’ai eu l’occasion de rencontrer Sonia et son petit garçon, Alexis, plusieurs fois avant cette sĂ©ance. En effet, chaque matin quand je dĂ©posais ma fille Ă  la crĂšche, je les croisais. Toujours en coup de vent, chacune d’entre nous Ă©tant prise par nos activitĂ©s respectives. Cette maman, toujours souriante, m’avait fait part de son envie de rĂ©aliser quelques photos de son petit loup 
 puis le temps a passĂ©, et de longues pĂ©riodes sans nous croiser ont laissĂ© le temps Ă  Alexis de grandir. Suffisamment pour passer de la crĂšche Ă  l’école. Et pour le coup, nous ne pouvions plus nous voir, Alexis n’étant pas dans la mĂȘme Ă©cole que Jade, ma fille.

Un jour, Sonia m’a pourtant appelĂ©, pour prendre de nos nouvelles mais Ă©galement pour programmer cette sĂ©ance dont elle m’avait tant parlĂ©. Habitant Ă  quelques kilomĂštres de chez moi, nous avons trouvĂ© une date assez rapidement. Rendez-vous pris pour le 6 octobre 
 et dans le Limousin, le mois d’octobre est soit trĂšs agrĂ©able, soit terriblement affreux. Pour le coup, nous avons eu de la chance car mĂȘme si les tempĂ©ratures commençaient Ă  baisser, ce jour lĂ  il n’a pas fait si mauvais.

Je retrouvais donc Sonia et Alexis dans leur maison qu’ils venaient habiter tous les week-end. Oui, car Sonia et Cyril, le papa, habitent une petite maison de ville en semaine 
 lĂ  oĂč ils travaillent Ă©galement. Cyril est artisan boulanger. Sonia, elle, s’occupe de la vente. VoilĂ  un domaine qui me parlait bien puisque j’ai eu la chance de grandir dans une boulangerie oĂč ma mĂšre travaillait quand j’étais plus petite. Je me souviens trĂšs bien de la bonne odeur du pain tout juste sorti du four et des merveilleux pains au chocolat que je dĂ©gustais quand venait l’heure du goĂ»ter.

Cyril prĂ©parait la pĂąte qui servirait Ă  la fournĂ©e du lendemain et nous a rejoint un peu plus tard. Nous avons donc entamĂ© le dĂ©but de cette sĂ©ance entre Sonia et son petit Alexis pour qui je n’étais pas complĂštement inconnue. Pas besoin de lui expliquer pourquoi j’étais lĂ , Alexis savait que je venais pour lui et s’est montrĂ© trĂšs Ă  l’aise dans la minute oĂč j’ai commencĂ© Ă  le photographier. Heureux et fier de me montrer son jardin, nous avons fait un petit tour dans cet immense espace entre cabane, balançoire et vĂ©lo avant de nous diriger Ă  l’intĂ©rieur de la maison oĂč un feu de cheminĂ©e crĂ©pitait.

C’est Ă  ce moment lĂ  que Cyril est arrivĂ©. Alexis Ă©tait content de retrouver son papa et nous en avons profitĂ© pour rĂ©aliser quelques photos de ce moment entre garçons. VĂ©cue comme un jeu, cette sĂ©ance photo s’est merveilleusement bien dĂ©roulĂ©e et m’a permis de rĂ©aliser des photos pleines de spontanĂ©itĂ© 
 un pur bonheur pour moi lorsque j’ai dĂ©couvert les photos rĂ©alisĂ©es quelques jours aprĂšs lors du post-traitement.

La boulangerie de Sonia n’étant pas trĂšs loin de chez moi et certainement curieuse de pouvoir retrouver les bonnes odeurs et l’ambiance d’une boulangerie, je me proposais d’apporter les photos une fois terminĂ©es chez Sonia et Cyril. Et comme je m’y attendais, une dĂ©licieuse sensation s’est emparĂ©e de moi dĂšs que je suis entrĂ©e dans l’antre de l’artisan 
 les odeurs ont ce pouvoir de faire revivre, pendant quelques instants, des moments vĂ©cus pendant la petite enfance 
 et je considĂšre tous ces petits moments comme de vĂ©ritables trĂ©sors. Alors merci Cyril et Sonia de m’avoir, sans vraiment le savoir, permis de me retrouver quelques annĂ©es en arriĂšre rien qu’en m’ouvrant la porte de vos fourneaux !

Sonia et moi avons pris le temps d’un cafĂ© pour discuter entre mamans de nos enfants respectifs pendant que Cyril s’occupait de sa fournĂ©e. Je suis arrivĂ©e dans leur boulangerie avec des photos et suis repartie les bras chargĂ©s de pain tout chaud et de quelques viennoiseries 
 de quoi rĂ©galer ma petite famille 
 et moi la premiĂšre.

Merci encore Sonia et Cyril pour ce bon moment passĂ© avec vous. Je n’ai pas souvent l’occasion de passer devant votre boulangerie mais je ne manquerais pas de le faire dĂšs que vous serez sur mon chemin, parce que non seulement votre pain et tout le reste Ă©tait juste trĂšs bon mais pas que 
.

Leave a Comment