Stéphanie, Olivier & Auguste Р2014

Solignac, Haute-Vienne

Il a bien grandi le petit Auguste ! Je suis partie à la rencontre, la toute première fois, de Stéphanie et Olivier chez eux lorsqu'ils n'étaient encore que tous les deux ... ou presque. Un petit garçon allait arriver et ces deux futurs parents voulaient profiter de ce moment privilégié pour réaliser quelques photos. Puis, Auguste est arrivé ... un petit bout dont je faisais la connaissance bien au chaud dans le petit nid douillet que Stéphanie et Olivier avaient préparé rien que pour lui.

Cette fois, la séance serait différente ... plus mouvementée ! Auguste, bien que haut comme trois pommes, ne ressemblait plus au petit bébé que j'avais eu le plaisir de photographier quelques mois auparavant.

St√©phanie et Olivier avaient envie de profiter d'une belle journ√©e d'ao√Ľt pour cr√©er des images en ext√©rieur cette fois ... et avaient choisi Les Jardins de Laborie comme lieu. Juste parfait ! J'√©tais all√©e d√©couvrir cet endroit au printemps dernier avec ma famille et, √† cette √©poque de l'ann√©e, le jardin sortait tout juste d'un long sommeil hivernal. Les herbes du labyrinthe √©taient encore au ras du sol, les fleurs encore endormies. Cette fois, la nature avait envahie l'espace et le jardin arborait toutes ces couleurs.

Ce jardin, mélangeant végétations et jeux sonores, allait nous offrir des tas de possibilités. Un nouveau terrain de jeu pour moi, un terrain d'aventures palpitantes pour Auguste ... et réjouissante pour ses parents.

Nous avons donc profité de ce bel endroit, calme et perdu dans la belle campagne Limousine, pour nous promener et parcourir tous les espaces sonores. Celui qui aura, probablement, le plus plu à Auguste aura été ce grand tunnel d'acier. Un endroit rigolo pour ce petit garçon qui a vite compris que son papa l'attendait à une des sorties et moi à l'autre ! Enfin c'est la stratégie que nous avons adopté Olivier et moi après avoir couru de l'une à l'autre sorties plusieurs fois d'affilée (et là j'avais fait ma séance de sport de la semaine) pour tenter de capturer quelques images de ce petit bonhomme, se tenant encore tout droit dans ce long tunnel ... ce qui n'était pas mon cas !

La suite de la balade aura √©t√© plus reposante. Main dans la main, Auguste s'est promen√© avec son papa et sa maman avec l'√©tonnement et l'√©merveillement que peuvent avoir les enfants dans ce genre d'espace. Et puis, comme pour beaucoup de s√©ance avec des petits bouchons de cet √Ęge, la fatigue est arriv√©e laissant place √† de plus en plus de photos c√Ęlines et de petites jambes qui se laissent porter dans les bras de papa ou de maman.

Et après toutes ces jolies aventures, je suis persuadée que le petit Auguste aura passé une très belle et longue nuit ... tout le temps qu'il faut pour rêver d'un beau jardin enchanté ...

Leave a Comment